Deutsch Français English Italiano
GEOWebforum Header
www.sogi.ch www.swisstopo.ch www.sik-gis.ch www.kkgeo.ch Logos Founders
Anmeldestatus: nicht angemeldet


Diskussion «Nouvelle formation des géomaticiens»
Artikel 1-10 von 18



Thomas Glatthard
31. Oktober 10 (22:06 Uhr)
Beitragsnummer: 2210
Nouvelle formation professionnelle du géomaticien / de la géomaticienne: dossier de formation
A partir du nouveau cycle de formation qui a débuté au mois d’août 2010, les apprentis géomaticiens / apprenties géomaticiennes sont formés selon la nouvelle ordonnance sur la formation professionnelle et le plan de formation y relatif.
La formation professionnelle initiale est réalisée à trois lieux de formation: au sein de l’entreprise formatrice, à l’école professionnelle et dans les cours interentreprises. Au moyen de ses objectifs évaluateurs, le plan de formation précise les compétences dont les personnes en formation doivent disposer au terme de leurs quatre années d’apprentissage. Ces objectifs évaluateurs sont répartis sur un ou plusieurs de ces lieux de formation. Dans son article 14, l’ordonnance sur la formation professionnelle mentionne l’obligation des apprentis à tenir un dossier de formation.

Objectifs
Les apprentis géomaticiens et les apprenties géomaticiennes tiennent un dossier de formation; il s’agit d’un outil destiné à soutenir la formation en entreprise. Le premier des cours interentreprises explique les objectifs et les raisons d’être de ce dossier de formation et la manière de le tenir. Grâce au dossier de formation, la personne en formation:
• est encouragée à observer les opérations au sein de l’entreprise formatrice et ce qui se passe dans son environnement professionnel et personnel
• apprendra, en fonction des sujets choisis (tâches, situations), à concevoir les processus de travail et à mettre dans le contexte des activités de l’entreprise formatrice, les bases enseignées à l’école professionnelle et les travaux réalisés dans les cours interentreprises
• fera état de son degré d’autonomie et d’initiative, à travers ses propres commentaires et représentations consignés dans ce support
• y décrira les processus de travail importants et les réfléchira tout en les documentant
• sera à même de constater ses lacunes par rapport à l’enseignement dispensé.
La personne en formation notera dans son dossier de formation, au fur et à mesure:
• toute tâche significative (activités)
• les capacités acquises
• les expériences faites au sein de l’entreprise formatrice
Le dossier de formation sert aux apprentis et apprenties en tant qu’ouvrage de référence.
En consultant le dossier de formation, la formatrice / le formateur sera à même de suivre l’évolution de la formation, l’intérêt qu’y porte l’apprenti / l’apprentie et son engagement professionnel.

Responsabilités de la formatrice / du formateur (maître d’apprentissage)
La formatrice / le formateur accompagne les personnes en formation dans leur travail. Elle ou lui définit d’un commun accord avec les apprentis les sujets et le délai respectif de leur réalisation. Une fois accomplis – au plus tard au terme de chaque semestre – la formatrice / le formateur contrôle les travaux dans la documentation de formation et appose son paraphe. En complément au logiciel de contrôle des objectifs évaluateurs et de la formation (assistant LAC, [www.formation-geomatique.ch]), le dossier de formation représente un outil de contrôle du bon déroulement de la formation et de l’assurance qualité de celle-ci.

Responsabilités des personnes en formation
Les dossiers de formation appartiennent aux apprentis. Ils sont responsables de traiter les sujets convenus et de les présenter sous une forme nette, correcte et facile à comprendre.

Conception du dossier de formation
Le dossier de formation est organisé selon le principe suivant: Dans une première étape, il s’agit de décrire les tâches se rapportant à un sujet professionnel défini. Le prochain pas consiste à noter les réflexions et conclusions de la personne en formation, relatives à ces tâches. De cette manière, tâches et réflexions forment une unité faisant l’objet du sujet dont la personne en formation fait état dans son dossier de formation.

Informations complémentaires
Vous trouverez de plus amples informations relatives à la formation professionnelle initiale des géomaticiens / géomaticiennes ainsi que les modèles et documents permettant la tenue du dossier de formation à l’adresse suivante:
[www.formation-geomatique.ch].


Thomas Glatthard
2. September 10 (14:19 Uhr)
Beitragsnummer: 2168
Nouvelle formation professionnelle du géomaticien / de la géomaticienne: l’Association des organismes responsables Géomaticiens/Géomaticiennes Suisse: son organisation, sa mission, ses tâches
Depuis la fondation de l’Association des organismes responsables Géomaticiens/Géomaticiennes Suisse, un grand nombre de nouveautés et d’innovations a été conçu et développé en matière de formation professionnelle initiale du géomaticien / de la géomaticienne CFC. Toutes ces mesures ont permis de renforcer considérablement l’attrait pour ce métier, ce qui se traduit par un nombre accru d’apprentis dans les trois domaines spécifiques, à savoir la mensuration officielle, la géoinformatique et la cartographie.
La réforme de la formation professionnelle du géomaticien / de la géomaticienne a été achevée au 1er janvier 2010, date de la mise en vigueur de l’ordonnance sur la formation et du plan de formation. La collaboration active des membres des différentes fédérations représentées au sein de l’Association des organismes responsables et tout particulièrement le grand nombre de collègues qui se sont engagés en faveur de cette formation a permis de réaliser ses objectifs et ses tâches.
La mission et les tâches de l’Association sont les suivantes:
- elle chapeaute les organisations professionnelles actives dans cette formation
- elle est responsable de coordonner et de promouvoir la formation professionnelle dans la branche de la géomatique; à ce titre, elle est l’interlocutrice le l’OFFT
- elle veille aux intérêts de ses membres vis-àvis de la Confédération, des cantons et les autres organisations professionnelles
- elle met à jour les objectifs de la formation et les adapte au fur et à mesure au contexte du moment
- elle prend les décisions dans les domaines prévus par l’ordonnance sur la formation professionnelle, se rapportant à la formation initiale et au plan de formation
- elle coordonne et promeut les prestations en faveur de la formation professionnelle
- elle prend les dispositions en matière d’assurance qualité.
Le comité de l’association des organismes responsables est composé des membres suivants:
- Anne van Buel (Ingénieurs-Géomètres Suisses, IGS)
- Rudolf Küntzel (Société Suisse de Géomatique et de Gestion du territoire, geosuisse)
- René Sonney (Organisation suisse pour l’information géographique, OSIG)
- Oliver Begré (Groupement professionnel de la Mensuration et de la Géoinformation de Swiss Engineering)
- Guy Fritsché (Groupement d’ingénieurs en Géomatique de Swiss Engineering UTS, GIG/UTS)
- Laurent Berset (Professionnels de la Géomatique Suisse, PGS)
- Stefan Arn (Société suisse de cartographie, SSC)
La responsabilité du secrétariat de l’association des organismes responsables incombe à Monsieur David Vogel de la société Gaja maps SARL à Schaffhouse, qui a déjà oeuvré activement au sein de la commission de réforme. En assurant un secrétariat commun pour l’association des organismes responsables géomaticien/géomaticienne suisse, pour la commission DP&Q (développement professionnel et assurance qualité) et pour d’autres commissions, l’objectif est de profiter des effets de synergie et de mettre en oeuvre les ressources personnelles et financières de manière aussi efficace que possible. Un grand nombre d’interfaces existe en matière de formation professionnelle des géomaticiens/géomaticiennes, étroitement interconnecté (voir organigramme).
Dans les années à venir, l’Association des organismes responsables Géomaticiens/Géomaticiennes Suisse se verra confrontée à des défis importants auxquels elle devra faire face. Il s’agit d’assurer les ressources financières, de mettre en oeuvre le plan de formation selon le contexte qui prévaut, de réaliser le concept d’information et de formation, de mettre sur
pied et de développer les commissions responsables de la procédure de qualification (D/F/I), comprenant le profil de l’assurance qualité, d’analyser l’état actuel du fonds des écoles de la Suisse allemande et l’extension à l’ensemble du pays, de renforcer les lieux de formation actuels en collaboration avec l’IFFP et d’assurer d’autres tâches encore. Le comité, les délégués et les membres de la commission relèvent ce défi et remercient toutes les personnes qui contribuent activement à traduire dans la réalité la nouvelle formation du géomaticien/de la géomaticienne CFC. Toute personne intéressée est invitée à contacter le président de l’association des organismes responsables, Jakob Günthardt; téléphone 043 244 03 05, courriel: guenthardt@gmx.net.

Jakob Günthardt, président de l’association des organismes responsables Géomaticiens/Géomaticiennes Suisse

Thomas Glatthard
2. September 10 (14:15 Uhr)
Beitragsnummer: 2167
Nouvelle formation professionnelle du géomaticien / de la géomaticienne: commission DP&Q
L’ordonnance sur la formation professionnelle initiale de géomaticienne/géomaticien avec CFC, approuvée le 7 octobre 2009, définit, dans son article 23, la Commission suisse pour le développement professionnel et la qualité (commission DP&Q). Il s’agit d’un organe stratégique investi d’une mission de surveillance et en même temps d’un comité de sauvegarde de la qualité, tourné vers l’avenir, conformément à l’article 8 de la LFPr. La commission DP&Q s’est constituée le 23 juin 2010 et a élu Martin Urech de swisstopo en qualité de son président. En outre, la commission est composée d’une représentante ou d’un représentant de chacun des trois domaines spécifiques (mensuration officielle, géoinformation et cartographie), de représentantes et représentants du patronat et des représentations des travailleurs, du syndicat des enseignants spécialisés, des services industriels, de la commission inter-entreprises, du groupe RP, du Tessin et de la Suisse romande, de la Confédération, des cantons et de l’institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (comité consultatif). L’organigramme de la commission sera publié sur [www.formationgeomatique.ch] dès que les titulaires des différentes positions encore vacantes seront connus.
La mission principale de la commission DP&Q est la vérification et, au besoin, l’adaptation périodique (au moins tous les cinq ans) du plan de formation, par rapport aux changements du champ professionnel. Font partie des autres tâches de la commission DP&Q, la conception d’un guide relatif à la procédure de qualification, le marketing relatif à cette profession, l’édition de moyens auxiliaires, tel par exemple le guide méthodique type et la conception d’un profil de qualification et des conditions de réussite permettant la reconnaissance formelle de l’expérience professionnelle et de l’expérience de vie de personnes adultes (validation des acquis).
De plus, cette commission contrôlera la mise en oeuvre de la nouvelle formation professionnelle initiale. A cet effet, on prévoit de conduire une enquête en ligne, en 2013, parmi les apprentis de la troisième année, aux fins
d’évaluation de la formation.
D’autres commissions en rapport avec la nouvelle formation professionnelle initiale, telle par exemple la commission inter-entreprises, peuvent être subordonnées à la commission pour le développement professionnel et la qualité.

Susanne Bleisch (FHNW)
Martin Urech (président de la commission DP&Q)

Thomas Glatthard
2. September 10 (14:12 Uhr)
Beitragsnummer: 2166
Nouvelle formation professionnelle du géomaticien / de la géomaticienne: les
expériences faites par une entreprise MO

Êtes-vous disposés à former des jeunes gens dans votre entreprise? Former des apprentis est une source de motivation et transmettre son propre savoir représente un défi au quotidien.
En notre qualité de bureau d’ingénieurs-géomètres, nous sommes chargés de la mise à jour de la mensuration officielle pour plus de 20 communes. Font partie de nos prestations, les premiers relevés, les renouvellements et les numérisations provisoires, les tâches de mensurations en matière de constructions et dans le domaine de l’ingénieur civil ainsi que la géoinformatique.
Notre entreprise, forte de quelque quinze collaborateurs, a assuré avec succès la formation d’ingénieurs-géomètres depuis 27 ans; nous tenons d’offrir également à l’avenir aux jeunes gens la possibilité d’apprendre un métier attrayant et plein de perspectives prometteuses.
Au mois d’août 2010, le «premier» apprenti débutera sa formation dans notre entreprise, en tant que géomaticien dans le domaine spécifique de la mensuration officielle, selon le régime de la nouvelle formation professionnelle initiale. Dès lors, quels sont les changements auxquels sera confronté notre bureau en tant qu’entreprise formatrice? Comment traduire dans la pratique de notre contexte professionnel le contenu du nouveau plan de formation, afin de garantir une formation complète?
Afin de répondre à la question des domaines spécifiques qu’offrira notre entreprise à l’avenir, nous nous sommes référés aux objectifs évaluateurs du plan de formation, tout en gardant à l’esprit les domaines d’intervention de notre entreprise et de sa vocation dans la mensuration officielle. Nous avons donc proposé aux écoliers et aux candidats intéressés participant aux stages d’initiation internes, notre place d’apprentissage en tant que géomaticien à former dans le domaine spécifique de la mensuration officielle.
Au moyen du portail [www.formation-geomatique.ch] nous nous sommes informés des changements intervenus dans la formation professionnelle initiale du géomaticien / de la géomticienne et nous nous sommes faits une idée d’ensemble quant à la nouvelle documentation et quant aux moyens auxiliaires.
Nous estimons que le guide méthodique type est particulièrement instructif. Il contient tous les objectifs de formation de l’apprentissage (objectifs évaluateurs) propres à la partie formation en entreprise et distingue entre domaines spécifiques et années de formation; ce faisant, il fournit les bases pour concevoir un programme d’instruction pour l’entreprise formatrice.
Ce guide méthodique type est disponible sous forme de fichier PDF, de tableur Excel et il fait partie de l’assistant COF. Pour la formation initiale dans l’entreprise formatrice, l’assistant COF sert au contrôle et à la gestion simplifiés des objectifs évaluateurs pour tous les apprentis géomaticiens; c’est l’outil parfait de leur formation méthodique au sein de l’entreprise.
C’est en nous référant à ce principe que nous sommes à même d’adapter le déroulement spécifique de notre formation aux structures de fonctionnement de notre bureau, aux fins de planifier et de gérer la formation en interne. Les décalages en termes de planning, conditionnés par les impératifs de fonctionnement de notre entreprise sont ainsi gérés au mieux, garantissant à tout moment une vue d’ensemble quant à l’état d’avancement de la formation.
Hormis la transmission des connaissances professionnelles, la promotion des compétences personnelles et sociales et des compétences méthodologiques prennent une place importante dans la nouvelle formation professionnelle.
Ces compétences sont indispensables pour relever au mieux les défis actuels se posant sur le marché du travail. Dans la pratique, elles constituent également un défi pour les entreprises formatrices et leurs formateurs, en termes de disponibilité, de persévérance, d’aptitudes d’encadrement et d’esprit d’équipe.
Nul doute que la procédure de qualification constitue un défi supplémentaire pour les différentes entreprises formatrices, étant donné que sa mise en oeuvre se fait nouvellement par le biais d’un TPI (travail pratique individuel).
Nous voilà disposés à relever ce défi et nous nous réjouissons de connaître les résultats de cette nouvelle forme d’examen qu’est le TPI.

Daniel Rupp, membre du comité FVG/UTS
Chargé des apprentis dans une entreprise MO

Thomas Glatthard
27. Mai 10 (08:26 Uhr)
Beitragsnummer: 2096
Nouvelle formation professionnelle géomaticien / géomaticienne:
les entreprises d’approvisionnement en énergie en tant qu’entreprises formatrices du métier de géomaticien / de géomaticienne

Dès l’automne prochain, les jeunes gens à la recherche d’une place d’apprentissage peuvent opter, pour la première fois, pour la formation professionnelle initiale du géomaticien / de la géomaticienne CFC dans le domaine spécifique de la géoinformatique. D’ores et déjà, diverses entreprises d’approvisionnement en énergie offrent les formations correspondantes et permettent aux futurs professionnels de s’initier à ce métier pendant les quatre ans à venir.
L’apprentissage axé sur le nouveau domaine spécifique de la géoinformatique vise tout particulièrement les entreprises d’approvisionnement et d’élimination en tant qu’entreprises formatrices. Compte tenu de l’importance croissante des systèmes d’information géographiques pour les entreprises d’approvisionnement en énergie, celles-ci ont un besoin vital d’assurer leur relève. Dans le domaine d’approvisionnement en énergie, la connaissance du tracé exact des lignes souterraines est un facteur de sécurité indispensable; conjuguée aux connaissances sur les ouvrages correspondants, ils forment la base de départ pour d’autres processus.
Les données relevées sur le terrain sont ensuite gérées et mises à jour dans les systèmes d’information sur les réseaux. Grâce à ces données, les instances spécialisées sont à même de planifier, gérer et entretenir les réseaux.
Le nouveau domaine spécifique de la géoinformatique est le résultat d’une réforme de la formation professionnelle initiale du géomaticien / de la géomaticienne, réforme achevée en automne 2009. CKW (Centralschweizerische Kraftwerke AG) et d’autres entreprises d’approvisionnement en énergie formeront les premiers apprentis dès cet automne. Nous voilà en présence d’une période intéressante et pleine de défis, à relever non seulement par les personnes en formation, mais également par les entreprises formatrices.
Grâce aux informations pertinentes, disponibles dans la revue «Géomatique Suisse» et sur internet [www.formation-géomatique.ch], nous avons été à même de récolter rapidement la documentation nécessaire à la mise sur pied de ces formations et de concrétiser les mesures nécessaires.
Bernhard Benguerel, responsable des données des réseaux CKW, représentant des entreprises d’approvisionnement en énergie au sein de la commission de réforme du géomaticien / de la géomaticienne
[www.formation-geomatique.ch]

Thomas Glatthard
27. Mai 10 (08:22 Uhr)
Beitragsnummer: 2095
Nouvelle formation professionnelle géomaticien/géomaticienne:
la mise en oeuvre de la réforme de la formation professionnelle chez swisstopo

Dès le mois d’août 2010, les premiers apprentis géomaticiens et géomaticiennes débuteront leur formation professionnelle de base auprès de swisstopo. Comment enseigner ce vaste programme? Quelle est le cadre de référence au sein d’une organisation formatrice qui propose deux domaines spécifiques? Quelles sont les opportunités à saisir?
Le projet de réforme du métier de géomaticien et de la géomaticienne
Au sein d’un projet national, les représentants de sept associations ont façonné le nouveau projet professionnel du géomaticien et de la géomaticienne, dès le début 2006. Au mois de novembre 2008, la direction de swisstopo a confirmé son soutien et a décidé que les conséquences découlant du projet de réforme suisse fassent l’objet d’un projet de formation interne. Le projet a été conçu et mené à son terme en six mois et il a reçu le feu vert par l’approbation de la direction en juin 2009.
La mise en oeuvre du projet
Dès le mois d’août 2010, quatre apprentis géomaticiens débuteront leur formation professionnelle de base auprès de swisstopo. Les personnes en formation occuperont différents postes chez swisstopo et au sein d’une entreprise partenaire, leur permettant de s’initier au métier dans la pratique et à la source même de notre savoir professionnel. Les experts de tous nos domaines ont accepté de former les futurs apprentis et de concevoir des modules de formation répondant aux exigences pratiques. Le contenu et l’importance de ces missions dépendront du nombre des objectifs évaluateurs et des possibilités de nos secteurs concernés. Nous accordons une grande mportance
au travail productif, permettant aux secteurs un retour sur investissement. Ce faisant, ces missions répondront également aux exigences pratiques de la formation.
Les domaines spécifiques
swisstopo offrira une formation dans deux domaines spécifiques, à savoir la cartographie et la géoinformatique. Les objectifs évaluateurs internes de ces domaines spécifiques se chevauchent à raison d’environ 70%. La formation pratique reflète cette réalité par le fait que l’instruction sera commune pour environ 55%, la différence de ces deux valeurs reflétant la part du travail productif spécifique à chaque domaine. La majeure partie de la formation des deux premières années sera identique. Vers la fin de l’apprentissage, la formation spécifique dans les deux domaines s’accentue de plus en plus. Pendant la 4e année de formation, 90% du contenu fera l’objet d’instructions séparées.
Les chances
L’avancée technologique sur le marché de la géoinformatique conduit au rapprochement de spécialisations bien distinctes par le passé. L’instruction de plus d’un seul domaine spécifique au sein d’une organisation telle swisstopo ouvre de nouvelles perspectives de collaboration entre les différents services. La volonté et l’engagement de tous les intervenants seront décisifs pour que la mise en oeuvre de cette nouvelle formation soit couronnée de succès. Il ne s’agit de rien de moins que d’ouvrir aux jeunes professionnels la porte vers le monde du travail et de leur fournir les bases de leur existence future. Les jeunes titulaires d’un CFC de géomaticien/géomaticienne sont les garants de la pérennité de nos métiers.
Martin Urech, Stefan Arn, swisstopo
[www.formation-geomatique.ch]

Thomas Glatthard
2. April 10 (11:00 Uhr)
Beitragsnummer: 2055
Nouvelle formation professionnelle Géomaticien / géomaticienne: Sources
d’information et de renseignements

L’association des organismes responsables Géomaticien/Géomaticienne Suisse est soucieuse de mettre à la disposition des personnes intéressées par cette profession, des personnes en formation ainsi que des professionnels et des formateurs, les informations les plus récentes et pertinentes, relatives à la nouvelle formation professionnelle initiale du géomaticien / de la géomaticienne. A ce jour, plusieurs manifestations ont déjà eu lieu pour renseigner le public intéressé et divers articles et informations ont été publiés. Dès à présent, le portail [www.formation-geomatique.ch] est à votre disposition pour compléter les informations de toute nature, touchant à ce métier et à la formation professionnelle initiale y relative. Nous ne cesserons d’enrichir les informations de ce portail pour qu’il devienne la plate-forme incontournable à titre de source des renseignements. A l’heure actuelle, de nombreuses informations et copies de publications ont été mises en ligne. La majeure partie des documents sont classés selon les lieux de formation et se trouvent dans les onglets: cours interentreprises, école professionnelle, entreprises formatrices.
Vous pourrez lire ou relire également les comptes rendus touchant à la réforme de la formation en géomatique et à la nouvelle formation professionnelle initiale, publiés dans la revue «Géomatique Suisse», dans l’onglet publications.
Grâce aux efforts très importants des personnes qui nous soutiennent à titre bénévole, des documents utiles, des informations précieuses et des moyens auxiliaires ont été créés.
Nous saisissons l’occasion de les remercier très chaleureusement de leur engagement exemplaire.
Notre site Internet met également les documents et moyens auxiliaires suivants – parmi d’autres – à votre disposition:
- l’ordonnance sur la formation professionnelle et le plan de formation: dans l’onglet publications
- Les guides méthodiques types par domaines spécifiques: dans l’onglet lieux de formation / entreprises formatrices
- L’assistant LAC: dans l’onglet LAC
- Les contributions déjà parues dans la revue Géomatique Suisse: dans l’onglet publications
- Les informations relatives à l’examen de fin d’apprentissage (nouvelle appellation: procédure de qualification): dans l’onglet procédure de qualification
- Le descriptif de ce nouveau profil professionnel: dans l’onglet profil de la profession
Nous sommes également volontiers à votre disposition pour vous renseigner de manière personnalisée en recevant vos demandes à l’adresse info@berufsbildunggeomatik.ch.
Afin de répondre aux besoins des entreprises au front de la formation, nous nous faisons un plaisir de recevoir vos suggestions et retours d’information à l’adresse courriel ci-dessus.

Thomas Glatthard
4. März 10 (17:48 Uhr)
Beitragsnummer: 2034
Séance d’information pour les maîtres d’apprentissage
La nouvelle ordonnance sur la formation professionnelle des géomaticiens/géomaticiennes est entrée en vigueur le 1.1.2010. Les apprentis débutant leur formation en août 2010 seront soumis à cette nouvelle réglementation.
Au nom de l’association des organes responsables nous invitons les maîtres d’apprentissage et les personnes responsables des apprentis à une séance d’information :
Jeudi 18 mars 2010 à 17h00
Centre d’enseignement professionnel de Morges (CEPM), av. de Marcellin 31, 1110 Morges
Programme :
1. Bienvenue
2. Introduction et film de présentation du métier
3. Géomaticien, ordonnance et plan de formation
4. Formation dans les écoles
5. Cours interentreprise
6. CRAG
7. Contrats d’apprentissage et procédures cantonales
8. Questions et débat
Nous nous réjouissons de vous accueillir à ces séances destinées à assurer à notre secteur d’activité
une relève attrayante et motivée par une formation professionnelle initiale de qualité.

Thomas Glatthard
28. Februar 10 (14:16 Uhr)
Beitragsnummer: 2029
Nouvelle formation professionnelle: Perspectives professionnelles des géomaticiens et des géomaticiennes.

Au terme de leur formation professionnelle initiale de géomaticien CFC, les jeunes professionnels disposent d’un savoir et savoir-faire dans les domaines du recueil, de la gestion, de la publication et de l’exploitation des données à référence spatiale. Ils sont à même de traduire des informations et des situations complexes dans leur contexte à référence spatiale et de les gérer sous SIG ainsi que sous d’autres systèmes informatiques.

Au-delà de leurs compétences professionnelles, ils ont acquis également des compétences personnelles, sociales et méthodologiques importantes pour leur évolution professionnelle future. Forts de ces qualifications, les jeunes professionnels sont très bien armés pour réussir dans leur métier, jour après jour.

Face aux défis de nos jours, les géomaticiens et les géomaticiennes sont appelés à apprendre et à se perfectionner tout au long de leur carrière et ils disposent à cet effet d’excellentes possibilités de formation continue.

Les titulaires d’une maturité professionnelle disposent, au-delà de leurs qualifications professionnelles, d’autres compétences, constituant une base solide pour de nombreuses filières de formation complémentaires. La maturité professionnelle leur permet de suivre, sans examen d’entrée, des études de bachelor auprès d’une haute école spécialisée, à plein temps ou à titre de formation parallèle à la poursuite de leur emploi. Grâce à la filière passerelle et moyennant examen complémentaire, les hautes écoles universitaires (EPF, université) leur sont également accessibles. La maturité professionnelle s’obtient pendant la formation professionnelle initiale ou dès l’achèvement de cette dernière, au moyen d’une formation pour adultes qui dure généralement une année. Dès lors, elle offre une alternative intéressante par rapport à la maturité gymnasiale. Les entreprises formatrices sont tenues de permettre aux personnes en formation disposant du potentiel correspondant de suivre le programme de la maturité professionnelle.

Plusieurs possibilités s’offrent également aux professionnels sans maturité professionnelle. Les géomaticiens et les géomaticiennes ont la réputation de disposer, hormis leur capacité de travail précise et responsable, d’une excellente formation de généraliste. Une possibilité de formation concrète est celle de suivre une deuxième formation initiale, accélérée, par exemple dans l’un des métiers de la construction ou de la sylviculture, de l’industrie graphique ou informatique, afin d’élargir les champs professionnels. En suivant une formation accélérée dans la construction, ces personnes traduisent dans la réalité leur désir de travailler comme directeur des travaux, architecte ou ingénieur civil. Certaines personnes optent pour le domaine de l’horticulture pour devenir architecte-paysagiste, d’autres s’intéressent aux services d’intervention d’urgence et de secours dans un corps de police.

Les personnes qui renoncent aux hautes études au profit d’une formation continue en cours d’emploi ont la possibilité d’obtenir le brevet fédéral de technicien en géomatique, de suivre les cours SIZ pour l’obtention du certificat suisse d’informatique et également de suivre des formations en management de projets (informatiques) et dans le domaine de l’informatique de gestion.

Une possibilité prometteuse dans la branche de la géomatique est la formation aboutissant au brevet fédéral de technicien / technicienne en géomatique précité, de plus en plus prisée depuis quelques années ([www.cf-geo.ch]). Il s’agit de cours modulaires pour élargir ses compétences professionnelles. Le brevet s’obtient en cours d’emploi dans un délai de trois ans environ. La formation comprend des modules obligatoires et douze modules à choix, dont cinq seront impératifs pour passer l’examen.

Dès à présent, les modules à choix permettent de se spécialiser dans les domaines cadastre, SIG et géoinformatique. D’ici l’an 2014, des modules à choix sont également envisagés pour élargir l’offre de formation au domaine spécifique de la cartographie.

L’illustration (voir [www.formation-geomatique.ch]) met en évidence les filières de formation actuelles les plus fréquentes dans le domaine de la géomatique et leur interconnexion sous forme de passerelles. De nos jours, de nombreuses professions ont recours aux données à référence spatiale, raison pour laquelle la formation professionnelle initiale est à tout point de vue une excellente base de départ pour se lancer dans des métiers apparentés (forces de l’ordre, navigation aérienne, horticulture, sylviculture…). Toutes ces possibilités démontrent clairement que la formation professionnelle initiale du géomaticien / de la géomaticienne est tournée vers l’avenir et ne conduira nullement vers une voie sans issue.

[www.formation-geomatique.ch]

Thomas Glatthard
29. Januar 10 (11:32 Uhr)
Beitragsnummer: 1993
Nouvelle formation professionnelle du géomaticien / de la géomaticienne: guide méthodique type
Le plan de formation, maintenant disponible dans sa version approuvée, est l’outil de travail le plus important des formateurs. Le plan de formation met en évidence le contenu de formation pour chacun des trois lieux de formation.
A la différence des règlements de formation antérieurs, le plan de formation comprend une structure formée d’objectifs généraux, d’objectifs particuliers et d’objectifs évaluateurs. Les objectifs évaluateurs forment le niveau élémentaire et décrivent les tâches que doivent maîtriser les personnes en formation.
La commission de réforme a créé un guide méthodique type s’appliquant aux objectifs évaluateurs de l’entreprise formatrice. Les objectifs évaluateurs ont été classés par années d’apprentissage pour tenir compte de l’état d’avan cement dans la formation et des connaissances correspondantes. Grâce à la répartition des objectifs évaluateurs sur les trois domaines spécifiques, on dispose dès à présent d’un modèle pour la formation dans chacun desdits domaines spécifiques. En s’y référant, les entreprises formatrices sont à même de planifier et de concevoir le déroulement spécifique de leur formation. Une application informatique est disponible sur Internet (assistant LAC) pour les formateurs, leur permettant d’adapter ce modèle aux spécificités de l’entreprise en question. Le nouveau plan de formation s’est transformé en recueil riche en objectifs évaluateurs. Le logiciel mentionné permet la gestion simplifiée des objectifs évaluateurs, compatible avec le niveau de compétences des personnes en formation, permettant de planifier et de vérifier l’état actuel des connaissances acquises de manière efficace.
Cette application a pour but de gérer le modèle de manière aussi simple que possible pour tous les apprentis en géomatique dans l’entreprise formatrice. Elle permet également de modifier l’attribution des objectifs évaluateurs aux différentes années d’apprentissage.
Les moyens auxiliaires suivants de la commission de réforme sont disponibles pour la formation initiale en entreprise:
• L’ordonnance sur la formation professionnelle: il s’agit des bases légales s’appliquant à la formation.
• Le plan de formation: c’est le contenu imposé pour la formation en entreprise, à l’école professionnelle et pour les cours inter-entreprises.
• Le guide méthodique type par domaine spécifique, sous forme de PDF: Il propose des variantes séquentielles pour concevoir la formation en entreprise.
• Le guide méthodique type par domaine spécifique, sous forme de tableur Excel: Ce fichier permet un changement d’affectation facile à concevoir des objectifs évaluateurs aux différentes années d’apprentissage, en fonction des spécificités de l’entreprise formatrice.
• Assistant LAC – une aide informatique pour vérifier les objectifs évaluateurs et les résultats de la formation. Il sert à gérer et à contrôler de manière simplifiée la planification et le pilotage des objectifs évaluateurs au niveau de la formation professionnelle initiale, pour tous les apprentis en géomatique dans l’entreprise formatrice.
A l’échelon des objectifs particuliers et à titre de complément aux compétences professionnelles, le plan de formation propose les compétences sociales, personnelles et méthodologiques.
Ces compétences, importantes et pluridisciplinaires, doivent également être acquises durant le temps de formation en entreprise et sont à vérifier semestre par semestre.
Les compétences décrites au niveau du plan de formation forment le contenu impératif de la formation professionnelle initiale du géomaticien / de la géomaticienne.
[www.formation-geomatique.ch]

Thomas Glatthard
13. November 09 (07:29 Uhr)
Beitragsnummer: 1929
Nouvelle formation professionnelle du géomaticien / de la géomaticienne: évaluation des prestations des apprentis
Outre la procédure de qualification qui a lieu au terme de la formation professionnelle initiale, les apprentis font l’objet d’une évaluation périodique pendant toute la durée des quatre années de formation. Les évaluations de leurs prestations servent à dresser un bilan provisoire, elles permettent de vérifier si les exigences posées sont remplies et si les apprentis sont en bonne voie par rapport à l’objectif de la formation. Les évaluations des prestations tiennent compte des trois domaines de formation que sont l’école, les cours interentreprises (CI) et l’entreprise formatrice. A l’école, ce sont les bulletins semestriels et de cours qui renseignent sur les prestations fournies.
Aucun bulletin de notes n’est délivré dans les cours interentreprises, il est prévu qu’une attestation témoigne de leur fréquentation, faisant état d’un contrôle des objectifs de la formation et de la présence des apprentis.
L’évaluation des prestations au sein de l’entreprise formatrice a lieu tous les six mois. L’état des connaissances est analysé par le formateur responsable des apprentis, dans le cadre d’un entretien et au moyen d’un rapport de formation.
A l’avenir, il est prévu de se référer davantage à la documentation pédagogique (livre de travail). La documentation pédagogique est censée mettre en exergue et réfléchir toutes les missions accomplies par l’apprenti; elle devra faire l’objet d’une appréciation signée par le formateur. Le rapport de formation est un document standard (téléchargeable sous [lv.berufsbildung.ch]); son emploi fait l’objet du cours de formation obligatoire pour les formatrices et formateurs dont sont responsables les offices cantonaux de la formation professionnelle. D’ici le début des premiers apprentissages nouvelle formule en août 2010, des documents types seront disponibles pour la documentation pédagogique, se référant aux objectifs particuliers et aux objectifs évaluateurs du plan de formation ([www.formation-geomatique.ch]).
Un nouvel outil auxiliaire est actuellement en cours d’élaboration, sous forme d’un guide méthodique type, servant à structurer la formation professionnelle initiale en entreprise et, partant, l’évaluation des prestations. Ce guide répartira les différents objectifs particuliers et objectifs évaluateurs du plan de formation sur les quatre années de l’apprentissage. Ce document sera disponible pour chacun des trois domaines spécifiques: la mensuration officielle, la géoinformatique et la cartographie. Le guide méthodique type sera utile également pour les apprentis afin de leur permettre suivre au mieux l’état de leurs connaissances et les progrès accomplis dans l’entreprise formatrice.



  1     2